Le premier ministre a dévoilé ce matin les détails des annonces du Président de la république dont vous trouverez la synthèse ci-dessous.

Trois phases pour organiser le redémarrage progressif de certaines activités :

1ère phase à partir du 28 novembre 2020 : allègement du confinement
Réouverture des commerces et services de proximité.
Les déplacements à l’extérieur restent contraints et l’attestation obligatoire.
La règle 1h 1 km sera assouplie et transformée en 3h 20 km.
Les lieux de culte rouvriront progressivement.

2e phase à partir du 15 décembre 2020 : levée du confinement et couvre-feu sur l’ensemble du territoire
L’attestation n’est pas nécessaire pour les déplacements en journée, elle est maintenue pour les déplacements le soir.
Toutes les activités extra scolaires pour les enfants pourront reprendre.

3e phase à partir du 20 janvier 2021 :
Sont envisagées la suppression du couvre-feu et la réouverture des bars et restaurants.
Les adultes devront attendre le 20 janvier 2021 pour pratiquer en salle de sport ou reprendre un sport collectif.

Attention, le premier ministre a insisté sur le fait que l’enchainement de ces étapes dépend de l’évolution favorable de l’épidémie et l’état du système hospitalier.

La priorité est d’éviter un « stop and go » / « confinement / déconfinement ».

Réouverture des commerces et services de proximité à partir du 28 novembre 2020 :

Les fermetures des rayons dans les grandes surfaces seront également levées.

Cette réouverture doit se faire dans le respect d’un protocole sanitaire renforcé :

  • la jauge est portée à 8m2 par client appliquée à la surface de vente totale ;
  • cette jauge ne s’applique qu’au client, appréciée avec bon sens, un couple ou un adulte avec un enfant compteront pour 1 personne (jusqu’à aujourd’hui, la jauge était de 4 m2 par personne, y compris les salariés et uniquement sur les surfaces utiles, hors mobilier) ;
  • les commerces de plus de 400 m2 devront mettre en place un système de comptage ;
  • pour les commerces dont la configuration le permet, un sens unique de circulation devra être indiqué ;
  • les commerces devront assurer un renouvellement suffisant de l’air ;
  • du gel hydroalcoolique devra être mis à disposition à l’entrée du commerce ;
  • une information précise sur la capacité d’accueil du commerce devra être indiquée aux clients ;
  • téléchargement de l’application tousanticovid.

Les horaires d’ouverture seront étendus jusqu’à 21h et des mesures seront prises pour faciliter l’ouverture le dimanche des commerces qui le souhaitent.

Les commerces et services de proximité autorisés à rouvrir le 28 novembre 2020 bénéficieront de l’aide du Fonds de solidarité pour couvrir la perte de chiffre d’affaires sur le mois de novembre 2020.

Maintien de la fermeture des bars et restaurants jusqu’au 20 janvier 2020 :

Les professionnels de la restauration recevront une aide financière

Le gouvernement veut également : 

  • faire de 2021 « l’année de la gastronomie française ». Une personnalité qualifiée sera nommée pour préparer ce grand chantier ;
  • aider les professionnels à moderniser leur outil de travail.


Le soutien à l’activité économique : 

Les dispositifs d’aide mis en place par le gouvernement français sont parmi les plus complets d’Europe. Ces dispositifs vont être renforcés, afin d’aider les professionnels les plus durement touchés :

Permettre aux entreprises qui seront fermées jusqu’au 20 janvier 2021 de couvrir toutes leurs charges.
Les charges salariales étant déjà couvertes par le dispositif d’activité partielle, les charges fixes seront couvertes par le Fonds de solidarité.
A partir de décembre 2020, chaque entreprise fermée (restaurants, salles de sport, discothèque…) recevra une aide équivalent à 10 000 euros ou 20% de son chiffre d’affaires mensuel de 2019, si cette option est plus favorable pour elle.

Aider les entreprises qui, sans être fermées administrativement, sont lourdement impactées par la crise : entreprises des secteurs de l’hôtellerie, du tourisme, de l’événementiel. Ces entreprises pourront bénéficier du Fonds de solidarité dès que la baisse de leur chiffre d’affaires atteindra 50%

Aide renforcée pour les travailleurs saisonniers, les intermittents et les extras
Cette aide sera une garantie de ressources de 900 euros par mois de novembre 2020 à février 2021.


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *