Le secteur d’activité des cryptomonnaies est en plein essor. De quoi justifier, selon certain, un allègement de la réglementation pour permettre aux entreprises du secteur de réaliser des opérations de sponsoring plus facilement. Un avis que ne partage ni le Gouvernement, ni l’Autorité des marchés financiers…

Cryptomonnaie : une activité de sponsoring encadrée

Comme beaucoup d’autres, les entreprises du secteur de la cryptomonnaie souhaitent se tourner vers le sponsoring.

Rapidement, le sponsoring permet aux entreprises de participer au financement d’un évènement sportif, par exemple, et de bénéficier, en contrepartie, d’une visibilité plus ou moins importante.

Problème : la réglementation française en matière d’opérations publicitaires est particulièrement stricte quand il est question d’entreprise du secteur de la cryptomonnaie.

C’est pourquoi il a été demandé au Gouvernement s’il était possible de l’assouplir, notamment pour permettre aux acteurs du monde du sport de trouver plus facilement des sponsors.

Réponse négative et sans appel du Gouvernement, qui justifie sa position au regard du caractère instable des cryptomonnaies… et qui rappelle que l’Autorité des marchés financiers (AMF) entend plutôt durcir la réglementation en la matière !

Cryptomonnaie : un régime PSAN renforcé

Pour rappel, les prestataires proposant des services liés à la cryptomonnaie peuvent, selon leurs situations, relever du régime des « prestataires sur actifs numériques » (PSAN) qui nécessite un enregistrement ou l’obtention d’un agrément de l’AMF.

Pour que les professionnels concernés puissent préparer leurs dossiers, l’AMF a publié une « doctrine PSAN », qui vient d’être mise à jour et dans laquelle :

  • elle clarifie ses attentes en matière d’honorabilité et de compétence des dirigeants et premiers actionnaires des PSAN ;
  • elle apporte des précisions en matière de communication promotionnelle et de relations avec les clients.

Source :

  • Réponse ministérielle Giletti du 27 décembre 2022, Assemblée nationale, n° 2856 : « Dérogations en matière de sponsoring et mécénat pour la compétition automobile »
  • Actualité de l’Autorité des marchés financiers du 21 décembre 2022 : « Actifs numériques : l’AMF renforce sa doctrine sur les PSAN en matière d’honorabilité et de compétence et sur les communications promotionnelles »

Cryptomonnaies : un encadrement qui se renforce… © Copyright WebLex – 2023

fr_FRFrench